Till FELLNER

Site internet Crédit : Gabriela Brandenstein

«  À mes yeux, il a tout d’un grand ! » - Alfred Brendel

« His music-making has a special kind of truth and natural character » - New-York Times

"Fellner is one of today’s very finest Mozart interpreters…” Chicago Tribune

Till Fellner est né à Vienne, où il étudie au Conservatoire avec Helene Sedo-Stadler, puis avec Alfred Brendel – dont il a reçu d’après ses mots une inspiration musicale fondatrice-, Meira Farkas, Oleg Maisenberg et Claus-Christian Schuster.

Il reçoit la reconnaissance internationale lorsqu’il remporte le Premier Prix du prestigieux concours Clara Haskil en 1993 à Vevey en Suisse. Depuis lors Till Fellner est invité par les plus prestigieux orchestres internationaux et se produit dans toutes les grandes salles de concert et les festivals en Europe, aux Etats-Unis et au Japon.

En 2012, Till Fellner prend une année sabbatique afin d’étudier de nouveaux répertoires et d’approfondir ses connaissances en composition, littérature et cinéma. Pendant cette période, il écrit même un essai sur les films de Luis Buñuel.

Il fait ses débuts avec le Berliner Philharmoniker en décembre 2015 sous la baguette de Bernard Haitink dans le concerto n°25 de Mozart. Les autres grands moments de la saison 2015-16 sont une série de récitals dans les plus grandes salles européenne et asiatiques, une tournée avec le NHK Symphony Orchestra dirigé par Herbert Blomstedt, le Chicago Symphony Orchestra, dirigé par Bernard Haitink, l’Academy de St Martin in the Fields dirigé par Sir Neville Marriner, et le Mahler Chamber Orchestra dirigé par Manfred Honeck.

Il a travaillé avec les plus grands chefs d’orchestre tels que Claudio Abbado, Vladimir Ashkenazy, Christoph von Dohnany, Nikolaus Harnoncourt, Heinz Holliger, Marek Janowski, Sir Charles Mackerras, Sir Neville Marriner, Kurt Masur, Kent Nagano, Jukka-Pekka Saraste, Leonard Slatkin, Claudius Traunfellner, Franz Welser-Möst et Hans Zender.

Au cours des dernières années, Till Fellner s’est dédié entièrement à deux piliers du répertoire pour piano, à savoir : l’intégrale des sonates de Beethoven et Le Clavier Bien Tempéré de Bach. Ce qu’il a été amené à jouer à New York, Washington, Tokyo, Londres, Paris et Vienne.

Dans le domaine de la musique de chambre, Till Fellner collabore régulièrement avec le ténor anglais Mark Padmore. En tant que membre d’un trio avec Adrian Brendel et Lisa Batiashvili, il a joué dernièrement au Festival de Salzburg et à la Schubertiade de Schwarzenberg. Le Belcea Quartet l’a invité à jouer pour célébrer leur 20ème anniversaire en 2015, avec le quintet de Brahms pour piano, dans les plus grandes villes d’Europe et en prévision d’un enregistrement.

Une part importante du répertoire de Till Fellner repose dans les classiques viennois et dans le cercle de Liszt. Au cours des prochaines années, Till va se concentrer plus particulièrement sur quatre compositeurs pour ses programmes solos : Bach, Haydn, Mozart et Schumann. La musique contemporaine est cependant une part aussi importante dans son répertoire, notamment les travaux d’Harrison Birtwistle ainsi que les concertos piano du compositeur autrichien Thomas Larcher.

Till Fellner a enregistré de nombreux disques avec le label ECM dont le 1er Livre du Clavier Bien Tempéré et les Parties 2 & 3 des Inventions de J.S Bach, ainsi que les concertos n°4 et n°5 de Beethoven avec l’Orchestre Symphonique de Montréal sous la direction de Kent Nagano. Plus récemment, il a enregistré un CD de musique de chambre par Harrison Birtwistle.

Depuis l’automne 2013, Till Fellner dispense également des cours à un groupe d’étudiants à la Zurich Hoschschule der Künste.

 

Médias

Till Fellner – Diapason d’Or

Diapason 01 septembre 2016

Till Fellner au TCE

RESMUSICA 24 février 2015