Alexandre KANTOROW

Libre de droit Sasha Gusov

« Alexandre is Liszt reincarnated. I’ve never heard anyone play these pieces, let alone play the piano the way he does » Jerry Dubins Fanfare Magazine

En 2019, à 22 ans, Alexandre Kantorow est le premier pianiste français à remporter la médaille d’or du Concours Tchaïkovski ainsi que le Grand Prix, décerné seulement trois fois auparavant dans l’histoire du concours. Déjà salué par la critique comme le « jeune tsar du piano » (Classica) et la « réincarnation de Liszt » (Fanfare), il a reçu de nombreux autres prix et est déjà invité à se produire au plus haut niveau dans le monde entier.

Avant même le concours, Kantorow avait déjà attiré l’attention. Il a commencé sa carrière très tôt et, à 16 ans, il a fait ses débuts à La Folle Journée de Nantes. Depuis, il a joué avec les plus grands orchestres du monde, y compris régulièrement avec l’Orchestre du Mariinsky sous la direction de Valery Gergiev, et les saisons à venir il se produira avec l’Orchestre de Paris, la Staatskappelle de Berlin, le Royal Philharmonic Orchestra, le Philharmonia, le Royal Stockholm Philharmonic et sera en tournée avec l’Orchestre National de Toulouse, le Budapest Festival Orchestra et le Munich Philharmonic.

En récital, il se produit dans les plus grandes salles de concert telles que le Concertgebouw d’Amsterdam dans sa série Master Pianists, le Konzerthaus de Berlin, la Philharmonie de Paris, le BOZAR de Bruxelles, le Konserthus de Stockholm et dans les festivals les plus prestigieux comme La Roque d’Anthéron, Piano aux Jacobins, le Festival de Verbier et le Klavierfest Ruhr. La musique de chambre est également un de ses grands plaisirs et il se produit régulièrement avec Victor Julien-Laferrière, Renaud Capuçon, Daniel Lozakovich et Matthias Goerne.

Alexandre Kantorow enregistre exclusivement chez BIS, avec un grand succès critique. Son dernier enregistrement solo (œuvres solo de Brahms) a reçu le Diapason d’Or 2022. Plus récemment, son enregistrement des concerti pour piano 1 et 2 de Camille Saint-Saëns avec son père Jean-Jacques Kantorow et le Tapiola Sinfonietta a reçu le Diapason d’Or. Ses deux précédents enregistrements (concerti 3-5 de Saint-Saëns et œuvres solos de Brahms, Bartok et Liszt) avaient tous deux reçu le Diapason d’Or et le Choc Classica de l’année en 2019 et 2020 respectivement, le magazine Gramophone choisissant le disque solo comme Editor’s Choice et décrivant sa performance comme  » un autre exemple remarquable de sa virtuosité et de son sens artistique, faisant preuve à la fois d’habileté et de sensibilité du début à la fin « . Ses enregistrements de récital à la Russe ont également remporté de nombreux prix et distinctions en 2017, notamment Choc de l’Année (Classica), Diapason découverte (Diapason), Supersonic (Pizzicata) et CD des Doppelmonats (PianoNews).

Kantorow est lauréat de la Fondation Safran et de la Banque Populaire, et a été nommé en 2019  » Révélation musicale de l’année  » par l’Association des critiques professionnels. En 2020, il a remporté les Victoires de la Musique Classique dans deux catégories : Enregistrement de l’Année et Soliste Instrumental de l’Année.

Né en France et d’origine franco-britannique, il a étudié avec Pierre-Alain Volondat, Igor Lazko, Frank Braley et Rena Shereshevskaya.

Vidéos

Alexandre Kantorow plays Brahms (Bartók & Liszt)

#TCH16 - Alexandre Kantorow (Final Round)

Médias

Alexandre Kantorow is coming to Japan so

25 mai 2022

Triumphal debuts for Alexandre Kantorow

Press reviews 08 avril 2022